Face à la déclaration de Conor McGregor qui a fait savoir qu’il était d’accord pour un second combat face à Floyd Mayweather, Dana White, président de l’UFC, a affirmé que cet affrontement n’avait aucune chance d’aboutir.

Il n’y aura visiblement pas de revanche entre Floyd Mayweather et Conor McGregor. La semaine dernière, le combattant Irlandais avait pourtant affirmé sur ses réseaux sociaux être d’accord pour affronter une 2ème fois l’ancien boxeur américain, qui l’avait battu en août 2017 par arrêt de l’arbitre lors du 10ème round. Toujours blessé après s’être cassé la jambe en juillet 2020 lors de son dernier combat à l’UFC face à Dustin Poirier, The Notorious est apparu transformé physiquement ces derniers mois, bien plus massif musculairement que ce qu’il était à ses grandes heures, et évoque de plus en plus un retour, qu’il verrait donc bien face à Mayweather. Toutefois, son employeur, un certain Dana White, ne voit visiblement pas vraiment les choses de la même manière.

À LIRE AUSSI: Floyd Mayweather de retour en septembre contre un combattant japonais de MMA

“Son retour, ce sera dans la cage”

Invité de l’émission The Jim Rome Show, le président de l’UFC a ainsi évoqué la possibilité de voir se faire une revanche entre McGregor et Mayweather suite au message publié par le 1er. Et White n’a clairement pas l’intention d’accepter que le combattant de 33 ans dispute un tel combat : “Je ne parle pas de ça […] Il fera son retour dans la cage. Conor cherche à revenir d’ici la fin de l’année voire le début d’année prochaine. En tout cas, quand on se parle, il veut se battre”. Plutôt que d’imaginer l’affrontement espéré par McGregor, Dana White pense plutôt à un combat entre ce dernier et Michael Chandler. S’il accepte de revenir l’octogone, on peut imaginer que le natif de Dublin souhaitera lu affronter Charles Oliveira, champion incontesté de la catégorie des poids légers de l’UFC.