2 semaines après que R. Kelly ait été condamné à 30 ans de prison par la justice new-yorkaise, les médias américains ont révélé que le chanteur, bientôt jugé à Chicago, s’est fiancé à l’une de ses anciennes victimes devenue sa petite-amie, Joycelyn Savage.

Le 29 juin dernier, un tribunal de Brooklyn condamnait R. Kelly à 30 ans de prison après l’avoir reconnu coupable de nombreux chefs d’inculpation allant de l’exploitation sexuelle de mineurs à des enlèvements en passant par de l’extorsion ou encore de la corruption. Une nouvelle forcément célébrée par ceux qui se battent en justice contre le chanteur, qui avait jusqu’à présent échappé à de lourdes condamnations jusqu’à la diffusion en 2019 du documentaire Surviving R. Kelly. D’autant que cette 1ère lourde peine devrait être suivie dans les mois à venir par une seconde condamnation puisque l’ancienne star du R&B sera à nouveau jugé, cette fois à Chicago, pour des faits similaires mais plus nombreux. Toutefois, certains continuent de se battre en faveur de R. Kelly, et ce même parmi d’anciennes victimes.

R. Kelly

À LIRE AUSSI: R. Kelly condamné à 30 ans de prison par un tribunal new-yorkais

R. Kelly fiancé à Joycelyn Savage

C’est ainsi que AllHipHop a révélé il y a peu que Joycelyn Savage, ancienne victime de R. Kelly qui avait révélé il y a plus de 2 ans être en couple avec ce dernier et l’avait ensuite publiquement défendu, a tenté d’influer la décision du tribunal new-yorkais. La jeune femme a ainsi rédigé une lettre au juge afin d’évoquer sa relation avec le chanteur et de louer ses qualités humaines, mais aussi d’affirmer que les 2 se sont fiancés : “Mon nom est Joycelyn Savage et je suis la fiancée de Robert Kelly […] Ma relation avec Robert est incroyable. Il est la meilleure chose qui me soit jamais arrivée. Nous avons une connexion très spéciale et sommes profondément amoureux. Je soutiens encore Robert à ce jour parce que je l’aime et je serai toujours là pour le soutenir. Robert n’est pas le monstre que le gouvernement a décrit”. Elle poursuit ensuite : “Le Robert que je connais est doux, tendre et gentil et il a toujours fait en sorte que l’on prenne soin de moi, et de toutes les autres femmes avec qui il a été”. Une relation définitivement étrange et qui interroge forcément, notamment au sein de la famille de Joycelyn Savage, qui dit n’avoir jamais été mis au courant de ces supposées fiançailles.