D. Ace : son parcours, son album Inévitable, le rap game et les mangas ! [Interview]

2723

Tout est parti d’un poulet pour D. Ace. Le rappeur venu de Montmagny (95) s’est fait connaître sur YouTube grâce au Freestyle Poulet, qui dénonce les stéréotypes et joue avec. Le buzz a continué de grimper pour ce rappeur aux méthodes originales : les vidéos courtes et scénarisées pour faire des sons à thème sont sa marque de fabrique et c’est celui sur les Mangas qui sera le plus visualisé. Une évidence quand on sait que son pseudo vient d’un personnage de One Piece.

Choisissant de valider ses études et de s’essayer au football américain avant le rap,  ce francilien d’origines maliennes et sénégalaises dévoile son 1er projet ce vendredi 4 mai 2018 : Inévitable. Les thèmes et l’écriture continuent d’avoir une place de choix dans son album, même si la musicalité et l’éclectisme ne sont pas mis de côté.

Pour passer un bon moment avec ce fan de shonens, nous l’avons emmené dans le Manga Café de Paris (dans le 13ème arrondissement), la plus grande bibliothèque du genre en Europe, pour réaliser un Portrait Japonais. Le principe est simple : on a fait comparer sa vie et sa musique à des œuvres japonaises pour en savoir plus sur ce personnage un peu à part du rap français…
Une façon pour nous d’aborder son parcours, le rap game et sa vision du rap (par rapport à celle de Booba par exemple), son écriture, ses sumjets de prédilection (comme les clichés) et son album comme son dernier single, Petite sœur inspiré du Petit Frère d’IAM…

Tanoshimimasu ! (*)

D.ACE – Le portrait Japonais :

*“profitez-bien” (en japonais)