Drake tacle Kanye West et Pusha T dans un nouveau freestyle : Behind Barz ! [Vidéo]

164

Si Pusha T avait tweeté que le clash avec Drake était mort, ce dernier ne semble pas du même avis. Une semaine après avoir sorti un album de 25 titres avec aucune référence direct à son beef – mais en évoquant sa paternité cachée qui était un des éléments de l’attaque du président de GOOD Music – le voici qu’il dégaine dans un nouveau son.

Alors qu’il n’avait plus lâché un freestyle pour un média depuis 2009, l’homme qui représente selon une étude récente 5% de l’économie de Toronto a posé Behind Barz. C’est au cours de son passage à Link Up TV, une chaîne YouTube anglaise spécialisée dans le rap qu’il s’est adonné à cet exercice. Drake a été faire un peu de promo au pays d’Harry Kane, et ses liens sont forts avec la scène locale, lui qui a déjà collaboré avec Giggs et rappé sur de la grime dans More Life.

Drake – Behind Barz :

Dans Behind Barz, Drake n’a pas hésité à glisser de nouvelles piques à ses nouveaux ennemis déclarés, Pusha T et Kanye West. Dès le 1er couplet, c’est l’ex-Clipse qui prend un revers lyrical : “Man start dissin’ and doin’ reposts/They do anything except road”. Il fait ici référence au fait que ce soit Pusha T qui a lui-même déclenché le clash et déclaré qu’il était fini et qu’en bref il faisait tout sauf vendre de la drogue (“doin’ road” en argot anglais). Et justement, Pusha T, qui a toujours parlé de lui comme un dealer dans ses textes s’est souvent fait reprocher le fait de s’inventer une vie…

Un peu plus loin, il fait référence à J Prince, qui s’est placé en médiateur de ce clash en disant à Drake de ne pas répondre : “They told me relax ’cause they’re taking control/
Take all that shit up with P and his bro” (“Ils m’ont dit ‘relax’ parce qu’ils ont pris le contrôle/Pris en main toute cette merde avec P et son frère”). Les choses ne sont maintenant plus entre ses mains.

Puis Drake fait référence aux dossiers qu’il a sur Pusha T qu’il se garde pour lui-même, confirmant la rumeur qu’une diss-track était prête, mais était beaucoup trop violente pour être publiée : “I know so much shit that I cannot expose/I keep it inside and I laugh on my own” (“Je sais tellement de choses que je ne peux pas les sortir/Je garde ça pour moi et rigole tout seul”).

Enfin dans le 2ème couplet, c’est Kanye West qui est directement pris à partie avec l’enchaînement de rimes : “They wanna link when they got no chunes/They too worried about sellin’ out shoes/I don’t give a fuck about jeans or crep/Or going to Milan or going to the Met” (“Ils veulent qu’on se connecte quand ils n’ont pas de hits/Ils ne pensent qu’à vendre des chaussures/Je m’en bats les couilles des jean’s et des pompes/Ou d’aller à Milan ou au [gala du] Met”… Cette attaque était déjà présente dans le Duppy Freestyle : le Canadien reproche à Kanye d’être plus impliqué dans le milieu de la mode que dans celui de la musique…

Avec cette nouvelle mèche allumée, Drake relance de plus belle un clash qu’on pensait en train de s’apaiser… Les principaux intéressés vont-ils répondre ? Réponse à venir !