Jok’Air est le pire des baby-sitters dans Aquarium ! [Clip]

251

Jok’Air est plus qu’un amateur, c’est un passionné … de weed !
Dans le titre Aquarium, deuxième extrait de son album Jok’Rambo qui sortira le 25 mai prochain, le rappeur fait une déclaration d’amour à cette substance qui le détend autant qu’elle le fait voyager : « Je fume cette putain d’dope/Et je fais le tour du globe/En moins d’une seconde/Je pose mon spliff entre mes lèvres, j’allume mon spliff/J’expire, mon âme s’exporte« .

Il bédave tellement qu’il dit vivre dans un aquarium : « J’ai effrité ma substance/J’l’ai roulée dans ma feuille/Et j’l’ai collé juste à coups d’langue/Puis j’ai sorti mon feu/J’vis dans un aquarium« .

Jok’Air place également une petite référence à la chanteuse de variété emblématique et récemment disparue, France Gall : « Elle nous laisse bé-ton debout/C’est p’t’être un détail pour vous/Mais pour moi, ça veut dire beaucoup/Plus rien n’existait tout autour« .
Le tout sur une prod bien planante signée par Pepside, son beatmaker attitré.

Dans l’introduction du clip de ce titre réalisé par La Sucrerie, Davidson, son manager le missionne pour garder ses nièces. Juste avant de partir, celui qui est également son Dj sur scène, qui n’a pas l’air de faire entièrement confiance au rappeur, lui ordonne de ne pas faire n’importe quoi en son absence. Il se méfie. Et il a bien raison car, à peine a-t-il claqué la porte, que Jok’Air se roule un énorme 2 feuilles qui l’envoie immédiatement dans « l’aquarium » dans lequel il fait un voyage psychédélique avec des images de Bob l’éponge, de Titeuf, de La Petite Sirène et d’Alice au pays des merveilles en surimpression.

Lorsqu’il finit par se réveiller dans la chambre d’une des petites qu’il était sensé garder, Jok’Air se rend compte qu’il a peut être un peu déconné…

Jok’Air – Aquarium :