Koh-Lanta : l’identité de la victime présumée dévoilée, et l’agresseur présumé en GAV !

954

La candidate qui déclare avoir été agressée dans la nuit du 4ème au 5ème jour de tournage de Koh Lanta qui est rentrée ce dimanche à Paris n’est pas n’importe qui. En effet, il s’agit de Candide Renard, la fille du sélectionneur de l’équipe de football du Maroc, Hervé Renard.
Ce dernier a confirmé l’information au quotidien Le Parisien avant d’assurer qu’”il y aura procédure”.
Méconnue du grand public, Candide Renard était toutefois intervenue en novembre dernier sur le plateau de Téléfoot pour faire une surprise à son père, invité de l’émission de TF1 : “Papa, est-ce que tu serais prêt à m’échanger contre une Coupe du monde ?”, lui a-t-elle demandé. Réponse d’Hervé Renard : “NON !”

 

L’agresseur présumé se nommerait Eddy G. Il a été arrêté ce matin à sa descente d’avion, à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Il a immédiatement été placé en garde à vue afin qu’il puisse livrer sa version des faits. Il a jusqu’ici fermement nié les accusations de Candice Renard et aurait même l’intention de porter plainte pour “dénonciation calomnieuse“. Il y aurait également un témoin -présent lors des faits- qui contesterait la version de Candide Renard.
Le présumé Eddy G est défendu par l’avocat Jérémie Assous, qui avait été le conseil de la famille de Gérald Babin, le participant décédé lors du tournage de Koh-Lanta en 2013.

Affaire à suivre donc…

Par ailleurs, la fin du tournage de l’émission de survie représente une perte économique non négligeable pour son diffuseur TF1. Le Parisien évoque un manque à gagner de 20 millions d’euros.