Traquenard

Alkapote

Album Inferno
Refrain

Un nouveau traquenard, un nouveau track noir
L’argent du Qatar planqué dans l’calbar
J’écrase ces cafards, comme Conan le Barbare
J’chantonne dans l’camtar en direction du placard
Un nouveau traquenard, un nouveau track noir
L’argent du Qatar planqué dans l’calbar
J’écrase ces cafards, comme Conan le Barbare
J’chantonne dans l’camtar en direction du placard

Couplet 1

Maintenant, stoppez toutes vos parodies ; tous ces rappeurs de pacotille
Ne sont seulement que mes pâles copies ; j’suis l’seul et l’unique, j’ai pas d’sosie
Tu m’verras jamais porter d’l’or massif ; encore un nouveau projet orgasmique
Dégagez vite quand ma horde arrive ; j’ai écrit ce texte sur mon portatif
On a passé notre temps, nos vies dans la street ; écartez vos jambes, on est fantastique
J’dis ça honnêtement, sans vantardise ; Alk-putain-d’-pote est un grand artiste
Quand j’rentre en cabine, lèche mes mandarines ; j’vais tous vous enculer sans vaseline
J’veux pas payer l’État, comme Florent Pagny, ni baiser des putes au Campanile
Prends donc un grand verre de blanc, ta bouche empeste le gland ; j’évite l’enfermement
Et les emmerdements ; nique tout sans perte de temps ; c’est pire qu’l’Enfer de Dante ; toncar renversement
En mode entraînement, je frappe sans mettre de gant, superbe enchaînement, violente tempête de vent
Trop de gens versent le sang, j’vais aux enterrements, j’rentre dans l’encerclement, refuse l’enseignement, donne pas d’renseignement

Pont

Dans l’traquenard, j’ai une vision bancale
J’veux trouver un filon rentable
Et compter un million en cash
L’aigle est comme un lion en cage

Refrain

Un nouveau traquenard, un nouveau track noir
L’argent du Qatar planqué dans l’calbar
J’écrase ces cafards, comme Conan le Barbare
J’chantonne dans l’camtar en direction du placard
Un nouveau traquenard, un nouveau track noir
L’argent du Qatar planqué dans l’calbar
J’écrase ces cafards, comme Conan le Barbare
J’chantonne dans l’camtar en direction du placard

Couplet 2

Ouf, tout est métaphorique ; je me souviens de tous mes tafs horribles
J’ai même baisé Aphrodite, j’devais être dans un état euphorique
J’rappe même sur des afrobeats ; la vie, c’est affreux, p’tit, j’ai mal au bide
J’suis plus fort qu’ton rappeur favori, un putain d’salopard qui lâche des saloperies
Ouf, tout est métaphorique ; je me souviens de tous mes tafs horribles
J’ai même baisé Aphrodite, j’devais être dans un état euphorique
J’rappe même sur des afrobeats ; la vie, c’est affreux, p’tit, j’ai mal au bide
J’suis plus fort que ton rappeur favori, un putain d’salopard qui lâche des saloperies
J’sors d’une grosse rapta, mon koala ; un feat avec toi, ça m’emballe pas
J’suis dans la cuisine Mobalpa ou la piscine, comme Obama
J’pourrais même baiser Loana, allez protéger vos nanas
J’vais tout faire sauter au napalm ; c’est Jonathan, j’ai trop la dalle

Pont

Dans l’traquenard, j’ai une vision bancale
J’veux trouver un filon rentable
Et compter un million en cash
L’aigle est comme un lion en cage

Refrain

Un nouveau traquenard, un nouveau track noir
L’argent du Qatar planqué dans l’calbar
J’écrase ces cafards, comme Conan le Barbare
J’chantonne dans l’camtar en direction du placard
Un nouveau traquenard, un nouveau track noir
L’argent du Qatar planqué dans l’calbar
J’écrase ces cafards, comme Conan le Barbare
J’chantonne dans l’camtar en direction du placard

Couplet 3

RDV à la gare ou bien fi lmaṭar
Bisous à Lakhdar ; lascar, joue pas la star
J’t’écris un roman, ma plume est imposante
Oui, j’ai un gros ventre, ma puissance est bien trop grande
J’ai la bave aux lèvres, j’envoie la mayonnaise
Sur Selena Gomez (splash !) ou sur ces japonaises
J’gratte sur mon tél’, je me confesse ; j’pète la rondelle de ta gonzesse
Sous une ombrelle, j’fume du bon zeb ; arrête ton zèle ou j’casse ton zen

Pont

Dans l’traquenard, j’ai une vision bancale
J’veux trouver un filon rentable
Et compter un million en cash
L’aigle est comme un lion en cage

Refrain

Un nouveau traquenard, un nouveau track noir
L’argent du Qatar planqué dans l’calbar
J’écrase ces cafards, comme Conan le Barbare
J’chantonne dans l’camtar en direction du placard
Un nouveau traquenard, un nouveau track noir
L’argent du Qatar planqué dans l’calbar
J’écrase ces cafards, comme Conan le Barbare
J’chantonne dans l’camtar en direction du placard

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER