Cercle Rouge

Disiz La Peste

Album Disizilla

Intro : Disiz La Peste

Cercle rouge, cercle vicieux
J’rêve d’un putain d’carré bleu
Neuf-un, Évry, c’est dangereux
Y’a pas trop de gens heureux

Couplet 1 : Disiz La Peste

R.I.P à ceux qu’ont voulu m’ken
Street Fighter, je te Hadoken
J’vais t’éclater comme à l’ancienne
C’est qui l’fragile maintenant qu’t’as plus d’zen ?
J’me bagarre en débardeur
Ex-caillera, ex-prédateur
Pure produit de la P.L.C
J’te mets une droite et c’est l’inertie
Ça démarre au quart de tour
J’te fais la haine, j’te fais l’amour
Le FN, c’est des metteurs en scène
Jettent Brahim depuis le caroussel
Donc nique leur mère et nique leur haine
C’est plus comme avant, j’ai plus de peine
J’vais tout couper, t’auras plus de veine
Tu seras plus qu’un tronc, t’auras plus de sève
T’es plus un thon, plus qu’une sirène
Corps fatigué, gueule de murène
Même avec toi, je me bagarre
Michto’ bizarre, là, dans la gare
C’est des familles qu’tu veux hagar
Entre toi et moi, y’aura pas d’histoire
Pauvre de toi, non, starfoullah
J’vais t’allumer, comme à Hanouka
En pleine lucarne, à la Anelka
Incompris comme Ben Arfa
Ça fait quinze ans qu’on m’dit qu’c’est la fin
J’avais la haine car j’avais la faim
Han, tisse-mé dans le train
Renoi foncé veut en découdre
Car la jolie Peul sur le strapontin
C’est sur mon épaule qu’elle a mis son coude

Pont : Disiz La Peste

Donc coup d’bowling dans ses ratiches
C’est c’que j’fais quand t’es raciste
Évry, Évry, c’est dangereux
Y’a pas trop de gens heureux (saute)

Refrain : Disiz La Peste

Nique le refrain
Nique le refrain
Nique le refrain
Nique-le bien
Nique le refrain
Nique le refrain
Nique le refrain
Nique-le bien

Couplet 2 : Niska

Neuf-un sur le pare-choc ; cheval cabré, plusieurs sorties de pot
J’traîne dans les coins du chantier du coq, plusieurs gardes-à-v’, plusieurs sorties d’dépôt
Les pochetons partent comme des pains ; la brigade des stups ose sortir l’hélico’
Elles disent toujours que c’est pas des tchoins mais font rodéo sur nos cocoricos
Rien à foutre qu’ils m’invitent pas trop dans leurs disques
Askip que j’ai pas la dégaine pour qu’on me médiatise
J’traîne avec des loups, on n’est venu que pour niquer, y’a personne sur la piste
Nouveau riche, sa mère, et, quand je rentre dans la boîte, tout l’monde me fait la bise
J’fais que du sale, évidemment, donc ils se demandent comment je fais la dif’

Pont : Niska

(x2)
De la B, c’est moi, ouais, ouais ; Charo, c’est l’gang, tu l’sais, bah ouais
J’fume ma dope, j’suis dans les “ouais”, ils se demandent comment j’les ué-t

Couplet 3 : Disiz La Peste

Ton problème, c’est qu’tu confonds
Être un gentil, être un bouffon
Maintenant, tu regrettes, ça change de ton
Ça dit : “Cousin”, ça demande pardon
Quand tu draguais même femme enceinte
T’es en ver de terre, t’es pire qu’en chien
T’es tout gluant, comme un lombrique
Francky Vincent, ghetto lubrique
Donc j’t’ai bien gonflé les yeux
Homer Simpson, t’es globuleux
J’ai des globules rouges, des globules bleus
Des globules glace, des globules feu
J’ai les stigmates de mon quartier
Beaucoup d’violence et d’amitié
Si t’as trop de biscotos
Ça se perce aux coups d’couteau
C’est toujours les mêmes symptômes
J’ai le banlieusard syndrôme
Parfois revient en écho
Donc j’refais toute la déco’
Et je m’achète une moto
Je dépasse toutes les autos
Je bombarde en CBR
Et les gosses voient moins leur père
Je deviens un étranger
Poussée de violence, j’vais t’étrangler
Et ma banlieue m’a niqué
Ma banlieue t’fait paniquer

Outro : Disiz La Peste & Niska

Cercle rouge, cercle vicieux
J’rêve d’un putain d’carré bleu
Neuf-un, Évry, c’est dangereux
Y’a pas trop de gens heureux

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER