Conclusion

Georgio

Album Nouveau Souffle

Couplet 1

J’suis resté le p’tit con qui défie les lois
Toujours des nuits blanches et des idées noires
On s’capte au tiekson tard la nuit c’est là
Qu’les voyous sortent, on dormira dimanche comme des tristes épaves
La même routine, ouais, les bâtiments changent pas d’couleur
A toute heure j’écris j’m’enferme dans ma douleur
Et vas t’en frère, d’la joie et de la pluie d’été
J’suis un arc-en-ciel, ma réalité un prisme s’évadant de l’enfer
A tous les coups faut que j’réussise, réunisse les reufs
Et mes concerts disent vrais, j’ai transformé le Nouveau Casino en Soleil d’hiver
Et chaque jour que Dieu fait, j’pense à quand j’prends l’mic
Et j’veux qu’on en parle, une pensée pour moi-même et pour mon Rap
Une autre pour la miff’, mes hommes de l’ombre du zénith
Qui s’détruisent Sexe, Drogues & Rock’n’Roll à fond sur le périf’
Besoin d’un Nouveau Souffle, changer d’air
Changer l’enfoiré devant son miroir, enchaîner les victoires sans défaite

Refrain

×2
J’suis pas venu faire le Gangster, han, frère, c’est la conclusion
Paraît qu’tu captes si tu connais ma zik’
Vas-y, cousin, tu prends une baffe et tu montes le son
Rap des ténèbres, j’ai la rime échappée de l’asile

Couplet 2

J’suis comme une balle, j’me consacre au présent
Pas d’futurs, pas d’échec, 2012 Carpe Diem depuis tout petit
J’représente Paris North Face, car Paris c’est moi
J’habite loin du Quai des Orfèvre, 18ème Marx Dormoy
Demande à Say et Vesti tu sais c’qui s’passe, Mec de tieks
Mon équipe est faite de vrais mecs, le reste sont des bêtes de scène
Enchaînant mille et une rimes tel des mecs Borderline
Bercés par “Le Crime Paie”, les States, l’underground
Et l’temps passe, depuis l’enfance et j’me demande où est mon Dieu ?
J’ai la tête pleine de rêves et quand j’en parle, j’parais carrément vieux
Et qu’est-ce tu veux qu’j’te dise ?
J’écris One Shot avec ou sans mes gars
Saleté de Rap, rappelle-toi qu’sans toi j’suis qu’un taré de schlag
Un train de vie piégé, j’finirai pas Anonymous
Demande à 2-Zer, c’est plus la roue, nan, c’est la folie qui tourne
J’me prends pour Hassan Sabbah, sale bâtard
J’roule avec mes chiens de la casse
C’est chelou, y’a qu’dans ton zoo que les singes aboient

Refrain

×2
J’suis pas venu faire le Gangster, han, frère, c’est la conclusion
Paraît qu’tu captes si tu connais ma zik’
Vas-y, cousin, tu prends une baffe et tu montes le son
Rap des ténèbres, j’ai la rime échappée de l’asile

Outro

Mister Jagger, on dit quoi ?
La niche, Diabi, on dit quoi ? VALD, Nekfeu, on dit quoi ?
GG, Limsa, on dit quoi ? Sanka, Sheldon, on dit quoi les kheys ?
Rmak, Screetch c’est pour Flav et tous mes gars
Mac Cain Family, 75ème putain d’sess
XV3, MXD, PLC, ouais ouais
L’EP dans les bacs en mai si tout s’passe bien, mon soss

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER