Train de vie piégé

Georgio

Album Une nuit blanche, des idées noires

Intro

Rha la street, comme on se retrouve toi et moi
Ah ouais, Georgio, 18ème mon soss
Askann à la prod, mauvais train de vie de merde, motherfucker

Couplet 1

De tout je m’en tape, c’est épouvantable
Plus je grandis, je pourris, je suis pas un 12 ans d’âge
Et j’entends qu’on veut me foutre en cage
Je pourrais vendre des larmes
Mais je t’en parlerai pas
En million d’exemplaires comme les plupart des paires de Ray Ban
Les grands tisent des litres
Crois pas qu’on vise l’élite
Loin des prises de Nice
Ces braquages d’épicerie, que des prises de risques
On veut le monopole, faire du biff comme au monopoly
Résultat des mômes au poste qui pleurent des larmes de crocodiles
Putain, je te délaisse je sais, vu que ce rap me plait
Me laisse des rêves de merde et si le taff c’est pas ça
C’est que je parle anglais comme une vache espagnole
¿ Qué pasa ? Je suis de passage, je rêve de siestes et c’est pas drôle
Le moral dans les Nikes
Alors qu’à la base, je voulais mettre le bonheur dans mes draps
Fini les rêves de gosse, fuck le Chicago bulls
Les parquets qu’on a c’est ceux du tribunal avec les flics à nos trousses

Refrain

x2
Mauvais train de vie de merde
C’est inadmissible, le RER passe pas par des villa-piscine
Sur la prod d’Askaan j’ai la rage de ma triste vie
J’rap et j’épuise mon bic, j’schlass tous les fils de pute

Couplet 2

Je rap pour ado et grand-mère, je fais pas de cadeau quand je gamberge
Car j’écris ma vie dans des moments d’ennuis et d’emmerdes
Je parle pas des curés pédophiles car je pris Dieu de temps en temps
Et que ça peut sortir de la rue un tas de tendres enfants
Mes projets s’écroulent, car la confiance c’est la base de tout
Et quand faut dire je t’aime, je ferme ma gueule comme quand ça parle de foot
A pars pour y représenter ma ville, j’y connais pas grand-chose
Et mes erreurs, je les remets pas souvent en cause
Je vais pas vous mentir que j’envie des familles a Nice
Si j’vais su, je regrette le jour où on est devenus amis
Mais bon t’écouteras pas ce titre, donc je dirais pas ton nom
Au fond frère, faut qu’on se reparle pour une fois, épatons-nous
Je rap la rue a défaut parler de chez moi
Rien compris aux leçons des anciens, comme si ils parlaient le chinois
Et laisses moi encore deux mesures, puis après promis je disparais
Je réapparaîtrais dans 10 ans tout comme les disques pareil

Refrain

x2
Mauvais train de vie de merde
C’est inadmissible, le RER passe pas par des villa-piscine
Sur la prod d’Askaan j’ai la rage de ma triste vie
J’rap et j’épuise mon bic, j’schlass tous les fils de pute

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER