Par Envie

IAM

Album

Refrain: Deni Hines

I want to tell you something
I got to tell you one thing
Because we can love, we can heal
Just because we can touch, we can feel
We can see or it’s real
Just because we can, ’cause we can

Akhenaton

J’ai vu les fruits pendre et les branches
J’aurais pu me tendre et les prendre
Y’ avait là une statue d’or, un feu éteint
Les planches et les cendres
Une source fraîche alléchante
Sur l’couvert de plantes élégantes,fleur et papillon
Magnifique printemps au mois de décembre
Une caisse remplie de vieux champres:
Passeport pour le rêve, il me semble, une poignée d’sable
Dans ma chambre et ma lampe éclairait une estampe étonnante
À mon image insolente, évidente, affichant vanité, suffisance, arrogance imposante
La tentation, la pression est pesante
J’me baisse, ramasse un carde où est inscrit célébrité en son centre,Une fente
Puis, demeure attirante au bout d’un rampe élégante
Beauté du mensonge, sont-ils à craindre prendre de mes membres
La jetée ou trempe , j’me demandais le temps de décembre
Cours-t-on après ce cercle métallique pouvant se suspendre?
L’humeur déroutante porte une violence envoûtante à trait superbe
Tout comme ce mal ambiant qui nous tente
J’entrais dans le hall, grand comme une tente, d’un roi d’un pays de légende
Pouvant tenir plus de mille de nos gens et leurs membres
Luminescente des bougies de nos sangs et leur camphre
Ambiance pesante comme annonçant une pluie de sang minent imminente
Égaré,comme des milliers de songeurs dans mon genre
C’est par ma volonté, pas pour la gloire que je rentre et y mange
J’en ai vu peu sortir, tromper une vie rampe et y campe
Sans passion qui les alimente, perdus ils s’y trempe et y manque

Refrain: Deni Hines

Because we can love, we can heal
Just because we can touch, we can feel
We can see, or it’s real
Just because we can, ’cause we can

Shurik’n

Franchir la ligne bêtement, s’en délecter pleinement
Furieux garnement, calcinant joyeusement ses vingt ans
Cependant, la misère n’excuse pas tout, trop l’oubli trop souvent
Prendre des vies par envie j’avoue qu’ peu trouve ça récurant
Grandissant, envie de s’épanouir à l’ombre d’un sourire d’enfant, l’amour naissant
Trouver la force de n’jamais raccrocher les Gants, s’éveillant
Jouir de chaque seconde, à chaque instant
Par envie, se dire que le temps c’est plus de l’argent, que c’est devenu évident
Ne plus laisser trop souvent rugir l’animal latent
Par envie, savoir que s’aurais pu être pire que ça l’est maintenant
C’est drôle, pour le paradis beaucoup embrassent le néant, comprends
C’est par envie que le poison vicieusement s’mêle au sang
Haïr passionnément, frapper généreusement, paradoxe étonnant
Tout simplement, envie de la vie et de nos rêves face au temps
Face au vent, essayant ardemment de vivre plus longtemps que le présent
Regardant loin devant, droit, allant fièrement au bout du chemin
Par envie tout plaquer là et foutre le camp, fuir l’ennui
Recommencer ailleurs en faisant autrement, sans s’faire faucher en plein élan
Par envie foncer dans le tas, la mort au dents, la chance aidant
Finir ce qu’on a commencé, au moins décemment, le cœur souriant
Même sous le poids cédant, ne plus penser au palier précédent
En apnée souvent en quête de la narcose, envie de s’y plonger entièrement
Envie de gommer l’antécédent, souffler sur le nuage menaçant
Chaque jour étreindre amoureusement, et l’chérir comme un précieux diamant
Juste par envie

Refrain: Deni Hines

Because we can love, we can heal
Just because we can touch, we can feel
We can see, or it’s real
Just because we can, ’cause we can

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER