Koba LaD – Moments durs

Koba LaD

Lyrics

Koba LaD – Moments durs

Intro

Tommy on the track

Couplet 1

Eh, j’ai même plus besoin de me présenter
Koba LaD du 7, le jeune rappeur le plus attendu (tu m’reconnais)
Et qu’est c’t’en dis ? Hein mais dis-moi qu’est c’t’en dis ? (ils regardent ma paire)
J’ai l’taga doux, tellement doux qu’il l’effrite avec ton index
Ça y’est, j’suis passé de l’autre côté (de l’autre côté), de l’autre côté c’est mieux qu’là où j’étais (là où j’étais)
De l’autre côté, je fais que recompter, recompter, à cause des studios, je rentre très tard
Des interviews, j’signe même des autographes (des autographes)
Dans la rue, on m’prend en tho-ph’ et moi, je suis là pour mes intérêts
J’dois faire remonter l’chiffre d’affaire du terrain (du terrain)
Tiens, un cinq cent en détail, ramène (ramène)
Quatre cent quatre-vingt, tout est compté moi ta cons’ c’est ta graille
Tu s’ras (tu s’ras), payé en fin d’semaine et t’as pas d’paie en cas de perte (en cas de perte)
Et en cas d’saisie, j’retire la moitié d’ta paie (d’ta paie)

Pré-refrain

Nous aussi, on a connu les moments durs, faire cent vingt euros en deux jours
Mais aujourd’hui, je peux m’réjouir de tout c’que j’ai dans mon compte
Maman, t’as plus à t’inquiéter, j’peux tout porter sur mes épaules
Et y’a que le million d’euros, pour récompenser ces années d’charbon

Refrain

Nous aussi, on a connu les moments durs (moments durs), faire cent vingt euros en deux jours (en deux jours)
Mais aujourd’hui, je peux m’réjouir (m’réjouir) de tout c’que j’ai dans mon compte
Maman, t’as plus à t’inquiéter (t’inquiéter), j’peux tout porter sur mes épaules (mes épaules)
Et y’a que le million d’euros (euros), pour récompenser ces années d’charbon (ces années d’charbon)

Couplet 2

Eh, depuis qu’j’me rapproche de la vie de rêve
J’ai changé de train d’vie, j’m’éloigne p’tit à p’tit de la garde à vue (du placard)
Et l’autre quartier m’envie ouais, et l’autre quartier m’envie (y’a rien qui m’retient)
Toi, on t’a jamais vu, vers ici, c’est nous les boss de la ville (c’est nous les boss)
Dans ta zone, n’importe où, on revend (on revend, on revend), mon feu s’appelle “reviens” (je sais qu’il va revenir)
Me pousser des affaires on évite, on est vifs surtout avec ceux qui prennent leur temps
Faut qu’ils comprennent que j’ai pas le temps de courir après eux, à cause des condés, j’ressers l’étau (donc c’est mieux qui paient vite)
Qu’est c’que j’ferai pas pour détaille ? (c’que j’ferai pas pour détaille)
Et de briller, il était temps (de briller, il était temps)
Eh (eh), cinq cent euros sur le cent g, faire bloc de cinquante, tout ça écoulé en une journée (en vingt-quatre heures)
Ils ravitaillent, détaillent, comptent et ravitaillent (ils recomptent)
Il a payé lui, tu peux retirer son blase

Pré-refrain

Nous aussi, on a connu les moments durs, faire cent vingt euros en deux jours
Mais aujourd’hui, je peux m’réjouir de tout c’que j’ai dans mon compte
Maman, t’as plus à t’inquiéter, j’peux tout porter sur mes épaules
Et y’a que le million d’euros, pour récompenser ces années d’charbon

Refrain

Nous aussi, on a connu les moments durs (moments durs), faire cent vingt euros en deux jours (en deux jours)
Mais aujourd’hui, je peux m’réjouir (m’réjouir), de tout c’que j’ai dans mon compte
Maman, t’as plus à t’inquiéter (t’inquiéter), j’peux tout porter sur mes épaules (mes épaules)
Et y’a que le million d’euros (euros), pour récompenser ces années d’charbon (ces années d’charbon)

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER
VOIR PLUS DE LYRICS