Koschtowsky

Kofs

Album

Couplet 1

Ils font les gros bras dans les clips mais quand ça rafale : “Allô police, on m’a tiré dessus”
Si tu savais qui on était, avant de parler, tu te pisserais dessus
On paye pas de mine, blouson en cuir
Vroum vroum vroum, on roule en Harley
Le téléphone plein (allô, oui !)
J’connais des mecs plus armés que l’armée (sur la vie de ma mère)
Toujours avec moi la kalash, je l’appelle 3wicha (shhh)
J’ai du mal à trouver le sommeil, j’fume un pétard et je prie l’3icha
J’pense au conseil de la veille
J’écris sur ma feuille les larmes de la vieille
Y a des corps qui s’envolent vers le ciel
J’vois des cervelles, c’est pas un Marvel (non !)
On est six dans ma tête, mon ami
À l’heure où je chante, c’est pas moi qui rappe
Pour m’écouter, faut des couilles
Tu les as ? Viens dans mon bateau pirate
On encaisse, tu sers, ‘teille de vodka, je la bois cul sec (cul sec)
Ne fais pas de poussette, je ne fais pas de feat, ne fais pas de sucette
J’suis chargé, gros, j’suis masqué
J’commence, dis-moi, je chasse qui ?
Donne le go, gros, je crosse qui ?
J’suis un Nabba, j’suis un Koschtowsky
On parle peu, c’est les armes qui causent
T’inquiète pas, gros, les balles sont grosses
Ah ben ouais, on n’est plus des gosses
Tu voulais savoir c’est qui Kofs

Refrain

Toujours le même scénar (toujours), la même chanson (toujours)
Je n’ai peur que de Dieu, du péage de Lançon
Ne m’demande pas dans quoi j’taffe, ça va te faire fuir (sur la vie de ma mère)
Ne m’demande pas combien j’ai, ça va te faire jouir (sur la vie de ma mère)
Toujours le même scénar (ouais), la même chanson (ouais)
Je n’ai peur que de Dieu, du péage de Lançon
Ne m’demande pas dans quoi j’taffe, ça va te faire fuir
Ne m’demande pas combien j’ai, ça va te faire jouir

Couplet 2

Ben oui, gros, Koschtowsky
J’suis avec Stéphane, j’suis avec Nico (la famille)
La concu j’la baise, j’les vois tout petit, j’suis dans l’hélico
RG m’a dit : “il nous fait le gros”
Gros, ne t’en fais pas
L’équipe dehors, ils attendent que ça
Qu’on ordonne le go go go (nique leur mère)
L’amour de l’oseille me suffit, dites-leur d’arrêter de me sucer (arrêtez !)
J’porte le fusil, j’pars en enfer mais, avant, je m’entraîne aux UV
N3el le Diable, j’vends la frappe à Benatia
Verre de Jack mais j’ai moins d’ennemis que d’remix de Bella Ciao
J’attends encore que la juge m’acquitte
Braquage armé à l’automatique
Cherche-moi la merde, je viendrais te chercher, mais avant d’te faire, faut que j’endorme la petite (dodo)
La proc’ me demande “pourquoi tant de violence ?”
Elle veut que je m’explique
Mais moi, j’avais honte de lui dire
Qu’à la maison, j’ai jamais vu de Nesquik
Et maintenant, j’bois du vin à 5000
Embourgeoisé, j’finis même pas le verre
C’est vrai que je t’aimais mon frère
J’voulais pas te niquer, j’ai fini pas le faire
Ouais, qui a les couilles, gros ?
Qui veut nous mettre à l’amende ?
200 000 euros, c’est pas mal
Bientôt, je trinque à la nôtre

Refrain

Toujours le même scénar (toujours), la même chanson (toujours)
Je n’ai peur que de Dieu, du péage de Lançon
Ne m’demande pas dans quoi j’taffe, ça va te faire fuir (sur la vie de ma mère)
Ne m’demande pas combien j’ai, ça va te faire jouir (sur la vie de ma mère)
Toujours le même scénar (ouais), la même chanson (ouais)
Je n’ai peur que de Dieu, du péage de Lançon
Ne m’demande pas dans quoi j’taffe, ça va te faire fuir
Ne m’demande pas combien j’ai, ça va te faire jouir (ben oui, gros)

Outro

Gros, j’ai plus de mille facettes
Maman croit que je cause tout seul
Le pare-balle même en été
Mon amour, prépare l’atay
Je rigole même quand j’ai mal
Regarde-moi, gros, quand je parle
Le mardi, je mets le réveil
La police est matinale
Wallah que j’vais leur faire du mal

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER