Peu à l’arrivée

La Fouine

Album Bourré au son

Intro

Nan mec j’ai suivi ma voie, et pour elle j’ai cassé la mienne
Et j’ai imposé ma loi les poches vides, les bandes pleines
J’ai souvent été la proie des “on dit”, des langues malsaines
Mais j’ai toujours su que ma foi m’emmènerait en haut de l’echelle
Alors j’ai continué quand, certains potes ont tout laché
Mes bras sont restés levés quand, tous les autres étaient baissés
Je m’demande combien de temps, ces nuages pourront cacher
Ce soleil et j’me méprends, à rêver, à rêver (à rêver)

Couplet 1

Pour les reufs dingues, depuis dix ans j’écris les mêmes rimes, les mots qui se balançaient comme des flingues
Comme des pierres sur les vitres du commissaire, comme un p’tit qui met la gouache en V6 sans mi-per
Moi, j’ai compris tôt qu’il fallait tout niquer (C’est ça), que la roue tourne comme au tourniquet
Quand les gens veulent t’endormir sans somnifère, moi, j’écris toute la nuit les yeux ouverts jusqu’à l’insomnie
Etre celui qui trime, et qui rame, et qui t’aime, qui s’aime, s’amuse, et qui sans gène quoi, et puis qui s’investit
Etre celui qui râle, et qui sème le doute, qui sème la merde, qui sème l’envie, et puis la jalousie
Mes mots sont des armes mec, et désormais, je m’en vais combattre des armées
Je m’en vais combattre des hommes et des femmes à l’aide de mots et de phrases inscrites sur mon carnet
Toujours est-il que les couplets filent comme ma vie qui defile sous mes yeux, les rêves sont fragiles comme des oeufs
Toujours est-il que les rêves se brisent dans la drogue et la tise, dans la mode et le biz, et difficile d’ouvrir les yeux
Mais mes mots sont des armes, et je décrocherai la lune
Beaucoup au départ, peu a l’arrivée, beaucoup trop d’portes sont fermées a clé (C’est ça)

Refrain

On est beaucoup au départ, peu à l’arrivée
Combien atteignent le but qu’ils s’étaient fixés ?
On est beaucoup au départ, peu à l’arrivée (C’est ça)
Faire d’un monde, les yeux droits devant pour rêver
On est beaucoup au départ, peu à l’arrivée
Combien atteignent le but qu’ils s’étaient fixés ?
On est beaucoup au départ, peu à l’arrivée
Faire d’un monde, les yeux droits devant pour rêver

Couplet 2

Jusqu’au bout de la route, j’continuerai d’y croire, j’cracherai, pisserai sur désespoir
Etre si près du but et si près des rêves, être si près des étoiles pour enfin juste trouver la fève
Moi, j’connais rien d’la vie, j’fais la mienne, j’donne aucun conseil, je sais juste qu’on saigne
Etre toujours à la recherche de la rime parfaite, vouloir toujours être a la place de celui qui se la pète
Etre toujours dans l’ombre, toujours dans l’noir, vouloir toujours faire plus, être mis à l’écart
Vouloir toujours faire plus, vouloir toujours faire car vouloir toujours faire simplement, sans réclamer sa part
Mes mots sont des armes, des bombes atomiques alors j’ai pris mon temps, enfilé mes gants
J’te le dis mon grand, j’ai croqué le rap à pleines dents
Difficile de fuir, difficile d’avouer, difficile d’accepter
Difficile de fuir, difficile d’échouer, difficile d’accepter
Bourré au rap, poussé par le son, tiré par la musique, attiré par la foule, et ça depuis tout petit
Ecoutez ma maquette, écoutez ma démo, écoutez ma requête et laissez donc mes mots soigner tous vos soucis

Pont

Cette voix dans ma tête, me disait tout bas, me disait toujours de pas renoncer
Au bout de la route, s’finira ta quête, tu verras tes reves se réaliser
Voir enfin la lumière, jaillir de la nuit et tous ces nuages vont se dissiper
On est beaucoup au départ, mais bien trop peu à l’arrivée

Refrain

On est beaucoup au départ, peu à l’arrivée
Combien atteignent le but qu’ils s’étaient fixés ?
On est beaucoup au départ, peu à l’arrivée (C’est ça)
Faire d’un monde, les yeux droits devant pour rêver
On est beaucoup au départ, peu à l’arrivée
Combien atteignent le but qu’ils s’étaient fixés ?
On est beaucoup au départ, peu à l’arrivée
Faire d’un monde, les yeux droits devant pour rêver

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER