Bruit de couloir

Laylow

Album .RAW

Refrain

Oh ouais la mif’
Et même si ça sent bon, j’suis toujours là dans l’ombre à répéter qu’j’suis l’homme de l’année, yeah
J’vois s’écouler le temps pendant qu’maman m’attend

Couplet 1

Lay’, j’arrive c’est tout noir, bitchy m’attend dans le fumoir (yeah yeah)
J’entends des bruits dans le couloir, fuck, c’est que des loux-ja, leurs comptes est tout dans le rouge
Fuck avec nous dans la loge, j’suis dans le club hallelujah
Ouh wa, niquer la concu’ c’est tout moi, yeah, yeah
225, on est sournois, yeah, yeah
Baby, les culottes ont tournoyées, yeah yeah
Et le patron du club va nous vouvoyer, yeah yeah
Si y’a mon nom sur le flyer, yeah (yeah yeah) yeah (yeah yeah)
On n’oubliera pas les leçons d’hier, yeah (yeah yeah) yeah (yeah yeah)
Même si le club est sous coca’ (ïne)

Refrain

Oh ouais la mif’
Et même si ça sent bon, j’suis toujours là dans l’ombre à répéter qu’j’suis l’homme de l’année, yeah
J’vois s’écouler le temps pendant qu’maman m’attend

Couplet 2

J’ressors du club, il est deux heures, j’ai laissé bitch au coin fumeur
J’recompte la liasse, y’a mille cinq cents e et c’est trop peu
Déçu comme à l’époque où j’découpais mes plaquettes
Comme quand j’partais au basket et que j’prenais l’soixante-sept
Bigo sonne, j’espère que c’est pour du sale
J’viens pas dans ton after juste pour boire du sky’
Y’a rien à fêter mon négro, j’suis dans l’mal
J’pense à stopper, j’te parle sah, donne-moi ce-for si t’as ça
J’suis dans l’flou de cinq à sept, j’fais des pompes, j’ai l’bras cassé
J’me d’mande si j’en fais assez, si j’dois tricher comme Nasser
Pour finir c’qu’est commencé, cracher sur c’qu’est romancé
Être prêt à tout r’commencer

Refrain

Oh ouais la mif’
Et même si ça sent bon, j’suis toujours là dans l’ombre à répéter qu’j’suis l’homme de l’année, yeah
J’vois s’écouler le temps pendant qu’maman m’attend

Outro

Digitalova, El Mundo
225, jeune éléphant
Tremblement, tremblement d’terre

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER