Sablier

Nemir

Album Hors

Intro : Nemir

Les aiguilles de la montre tournent, j’aime retourner le sablier
À quand notre tour ? Hmm, hmm, hmm
Les aiguilles de la montre tournent, j’aime retourner le sablier
Ouh

Couplet 1 : Nemir

La plupart du temps, j’écris chez moi, dans l’appart’, seul
L’genre de truc qui te fout grave le seum
On a ça dans le sang, dans nos gènes, nan, j’ai plus l’droit à la carte jeune
C’est quoi l’problème ? Pourquoi tu m’regardes comme ça, face de zeb ?
Suffit d’rien pour qu’ça parte en couilles : d’l’alcool, une paire de seufs
Ça parle derrière mon dos, en face ça n’arrête pas d’me suck
Pff, ça m’dégoûte
Ta-ta-ta-ta
J’ai tout claqué, pourtant j’avais touché un bête de chèque
Une vraie bombe sur les photos, j’te jure qu’en vrai, poto, la meuf a une tête de chèvre
Quatre barres en six mois : cherche pas, tu peux pas faire mieux, j’ai trop d’level
Ce soir, j’ai dit qu’je sortais pas, qu’je rentrais, mais j’ai changé d’avis après quelques verres
Fuck ceux qui la ramènent, j’reviens d’la ‘re-m’, j’suis bronzé couleur caramel
Laisse tomber, laisse-moi dans ma merde, on verra où cela m’amène
Les gars ont peur de s’faire carotte, chaque fois, un nouveau paramètre
J’observe le monde, me dit que je n’pense qu’à moi-même
Là, on m’dit qu’on mériterait d’prendre des gifles
Tu m’kiffes, j’te kiffe pas, j’y peux rien : question d’désir
Seule fois où j’suis sûr de moi, c’est quand j’hésite

Refrain : Nemir & Deen Burbigo

Mon gava, tout ça va trop vite (trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite, va trop vite (va trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite (trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite
Mon gava, tout ça va trop vite (trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite, va trop vite (va trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite
Gava, tout ça va…

Couplet 2 : Deen Burbigo

Poto, la vie, c’est pas Disneyland
Trop de ‘des-mer’ dans ma ‘te-tê’ qui s’mélangent
J’ai une liasse dans mon ‘vis-Le’, j’développe des vices étranges
À deux doigts de glisser, l’envie d’être riche m’étrangle
Le couvre-chef est vissé, l’assiette épicée
Le cavu entre deux chaises comme les ’tisses-mé’ d’France
À vingt-cinq piges, j’ai eu la crise des trente
Je tente de m’canaliser, j’analyse mes chances
Difficile de vivre ici sans l’illicite, les milices
Qui t’dirigent te font la morale mais leur système flanche
Les p’tits d’chez moi veulent rien savoir de rien
Seul le vice de plante, le cannabis les branche
La vie d’mes ‘rents-p’, c’est c’que j’ai de plus cher
Et, un jour, je serai riche, sur la vie d’mes ‘rents-p’
Dans mon bled, j’suis d’jà une p’tite légende
J’en ai strictement rien à branler de qui j’dérange
Avec l’art et la manière, on a squatté la tanière
Afin d’hisser la bannière
Gars, ça date pas d’hier ; réussir, ça prend du temps
Comme une rapta à la bière
La vie nous a endurci
On s’réveille en sursaut, on s’endort en sursis
Seul contre tous, on attend notre tour
En attendant, les aiguilles de la montre tournent

Refrain : Nemir & Deen Burbigo

Mon gava, tout ça va trop vite (trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite, va trop vite (va trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite (trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite
Mon gava, tout ça va trop vite (trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite, va trop vite (va trop vite)
Mon gava, tout ça va trop vite
Gava, tout ça va…

Outro : Deen Burbigo

Trop vite
Trop vite
Va trop vite
Gava, tout ça va trop vite
Trop vite
Trop vite
Va trop vite
Gava, tout ça va…

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER