Rodéo

Rim’K

Album Midnight

Paroles de “Rodéo”
Intro

Les loves, les loves, les loves, je démarre mon rodéo
Les loves, les loves, les loves (Hades), je démarre mon rodéo

Couplet 1

Une douille de Grey Goose, gelato dans la bouche
Sans permis, je roule, je grille tous les feux rouges
Tchin-tchin, à la nôtre, on te livre la poudre
Et je la démonte, elle est encore sous la douche
Une bimbo t’allume au calibre douze
Plus rien à foutre, toute la nuit, je roule
Plus d’10k sur un baveux, 20k sur une montre suisse
Je n’ai pas confiance aux hommes, encore moins en la nourrisse
J’les ai allumés, j’ai couvert mon visage
Dans mon cocktail, j’ai mis une p’tite paille
Je fais tout le Kamasutra sur un King Size
Toujours la p’tite liasse dans la grosse liasse

Pont

Oh, les loves, les loves, les loves
Oh, les loves, les loves, les loves
Oh, les loves rouges, rouges, rouges
Oh, les loves rouges, rouges, rouges
Les loves, les loves, les loves, love des loves
Les loves, les loves, les loves, les loves
Les loves, les loves
Les loves plus les loves égal les loves
Divisés par les loves égal toujours les loves

Couplet 2

En RS3, je largue les bleus, aux aguets comme un terrain d’beuh
Leurs pauvres carrières m’intéressent peu, j’leur rase la chatte comme j’rase mes cheveux
Je n’ai peur que de mon Créateur, j’en ai encore sous les injecteurs
Faire de l’oseille et fermer sa gueule, je porte la cravate comme un sénateur
J’ai de la haine, de la rancœur, j’arrive au parlu à Nanterre
J’ai mis cent grammes dans la Moncler, j’suis devant les portes de l’Enfer
Ta mère la grosse pute de mammifère (mammifère), j’suis dispo’ que pour l’humanitaire (humanitaire)
On va le faire, pour nous, c’est nécessaire (va le faire), on t’monte en l’air jusqu’à la stratosphère
Je leur promets du feu et du sang (sang), tu crois qu’on joue, nos mères sont souffrantes
Le barillet n’attrape jamais froid, il est posé sous le siège chauffant
J’ai investi dans ma wilaya, j’suis validé par la walida
Dans le hall, comme un enfant soldat (enfant soldat), j’ai survécu dans la zone de combat (combat)
Il m’faut un mortier pour l’OPJ, Madame la juge veut une amnistie
Ya dellali, dellali, dellali, j’ai traversé les saisons de pluie
Quand la nuit tombe, on lâche les fauves, moi et les copains, on était pauvres
On s’était dit “c’est jusqu’à la mort”, ça n’a même pas duré jusqu’à l’aube
Pour le week-end, j’suis à Milano, je me ressers un peu de saumon
Je fais des chansonnettes comme une petite bourgeoise qui reprend du rap au piano (piano)
J’avoue, j’ai des sous mais aucun goût : quand j’mets les pieds chez Louis Vuitton
Je ressors avec la veste la plus chère et la plus moche de la collection

Outro

Je pars au charbon, j’mets tout dans une feuille

?

J’démarre le rodéo, j’tombe sur la Mondeo
Je pars au charbon, j’mets tout dans une feuille

?

J’démarre le rodéo, j’tombe sur la Mondeo
J’viens d’un pays où la paix est un luxe, on connaît la lutte
Miseria m’a rendu solide, pour ta vie de merde, j’ai pas de soluce
Et je marche un peu, au bord de la mer, et je m’approche un peu plus de la mort
Je pose mon front sur un tapis de prière
Midnight

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER