100 regrets

S.Pri Noir

Album État d’esprit

Paroles de “100 regrets”
Intro

Ah, hmm, hmm, hmm, hmm, hey, hmm
Hey

Couplet unique

C’était dans le sang que l’on a fait ce pacte
Car tu sais que c’est ensemble que deux vrais frères se battent
Nos deux mères se connaissaient, t’étais plus qu’un ami
L’argent après la loyauté cousin, c’est ça la vie
Mais la thune a divisé, laissez bavarder les gens
On a plus su qui viser, on s’est canardé les jambes
J’compte même plus les jours, les nuits à sans cesse charbonner
Parait que les fautes d’un ami sont censées s’pardonner
Mais t’as laissé ta dignité se faire cogner sur une chaise
Notre amitié RIP, au nom du fric et du pèze
À la galère abonné, en face de l’abribus, eh
C’est la rue qui m’a donné, la rue qui m’a pris l’plus, eh
La drogue et les décès, la police sur les côtes
On est loin d’la vie de rêve allongé sur un yacht
On s’est promis fidélité, oui cette fille et moi
On avait de belles idées mais bon la vie les noie
Pour toi, j’avais plein de fleurs, le bouquet a fané
Tout ce qui reste de nous, c’est des cœurs affamés, ooh
Je ne voulais pas tromper, peux-tu me pardonner ?
On s’était parlés d’enfants et de se marier
Rappelle-toi juste de nous deux, j’devais t’mener à l’hôtel
Te passer la bague au doigt, rappelle-toi juste que l’on sait
T’es plus là mama, donc je erre dans la ville
Qu’est-c’que je ne donnerais pas pour t’ramener à la vie ?
Je t’avais à mes côtés sans savoir ce que ça vaut
Pour toi, j’aurais raffalé, je s’rais mort sur l’échafaud
J’voulais t’offrir un domaine, un domaine, oui loin des rats
Plus jamais tu m’souriras mais jamais on n’t’oubliera
Je n’ai que faire de tous les marabouts
Une bouteille de Jack Daniels, c’est comme ça qu’on tient le coup
C’est la rre-gue dans nos têtes, mon frère tombe dans la coke
Quatre années de prison ferme, quatre années dans la boue
Je les hais avec amour, on a erré dans la zone
Pas le temps de faire la cour, j’ai le quartier dans la peau
Kalashnikov pour s’éclater la gueule, (tchi) “sale noir casse toi d’ici” m’a dit ma terre d’accueil (tchi)
On m’a dit : “Man c’est l’enfer, oublie le paradis”, m’aimerais tu autant si j’n’avais pas un radis ?
De l’argent, je sais en faire, j’suis le reflet de mon père
J’suis le gardien de mon frère, je n’emporterai rien sous terre
On n’a pas eu le niveau, entre les parures les rires faux
Du plomb dans l’caniveau, quand sont apparus les rivaux
J’appelle à l’aide en faisant ci-et-ça (na na nère)
406 appels et 206 messages
Si le jeu, c’est pas la vie, si être jeune, c’est maladif
Entre mes espoirs et mes regrets, re-frè je ne fais pas la diff’
J’aurais essayé sans fin, oui j’ai essayé sans vaincre
J’suis resté, même blessé j’ai testé mais en vain, pardonnez-moi (run down)

Outro

?

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER