Faits Divers 2

Sefyu

Album Suis

Intro

“Nan, pas de visites pour lui aujourd’hui, il est au trou
-Ok man
-Ouvre la grille
-Tu peux ouvrir
-Avancez !”

Couplet: RR

Eh Baba! Pas le temps de bégayer
Faut rattraper, les années passées enfermés
En plus tu vas pas m’croire
Quand j’suis rentré pour récupérer le zeil
Que j’avais mis de côté
J’ai vu le matelas éventré
A la place des billets
C’est des factures que j’ai trouvé
A croire que le baveux et cette poufiasse
Se sont arrangés pour me saigner
J’ai été obligé de la masser
De lui faire la vortas, la piétiner bordel
J’suis à sec là
Faut pas me nahass, mais tout niquer

Pont: Baba et RR

Baba: Comment ça tu veux toujours tout niquer ?
RR: Mais faut tout niquer, faut tout niquer
Baba: Eh réfléchis un peu
RR: Tu veux que j’réfléchisse à quoi?
Baba: Réfléchis!
RR: A quoi?
Baba: Arrête de faire le gue-din
RR: Comment ça je fais le gue-din?
Baba: On a des priorités
RR: C’est quoi ta priorité?
Baba: Eh laisse moi te dire un truc
RR: Vas-y dis
Baba: Et écoute, laisse moi te dire un truc

Couplet: Baba avec RR

Baba: De côté on a du cash (RR: Combien?)
40 000 euros (RR: Ah ouais!?)
60 000 euros d’ardoise à récupérer
RR: Quoi t’es sérieux la?
Vas-y démarre la caisse
On va les che-cher tout de suite
Baba: Tranquille pour le moment on est en semi
On est sorti en condi’
Au moindre faux pas c’est la son-pri
RR: Eh tu sais quoi d’abord nique sa mère la semi’
A cette heure ci j’ai des contacts de toute nationality
Des corses, des tanges, des russes, même des noi-chi
Mais le plus OP c’était mon co-lozovitch
Un des p’tits sin-cous d’abramovitch aux chtars
C’était le taulier j’ai vite compris
Que sa confiance j’devais la gagner
C’est qu’au bout du mois qu’on a commencé a sympathisé
Putain quand il m’parlait
J’comprenais que la moitié de c’qu’il m’ disait
A la longue j’ai remarqué
Qu’apres un parloir il était moins tremblant
Ma déduction c’est qu’il avait un penchant pour la che-blan
C’est a partir de là que le quoting a démarré
J’ai commencé a tâter le terrain
Le mythoner, lui dire que j’avais quatre deals
Que les condés ont jamais dénichés
Il m’a dit que ça l’intéressait
Qu’il allait en parler
C’est qu’à ma sortie qu’il m’a remis les coordonnées
De la personne qu’on doit contacter
Mais ce qu’il savait pas
C’est que pour se refaire une santé
Son contact, on va l’couper
Baba: D’une, cette pute tu l’as oubliée ?
Celle qui nous a donnée ?
RR: Pour moi elle est déjà morte et enterrée
Baba: De deux, ton plan est intéressant (RR: Ok)
Trois, n’oublis pas qu’on a toujours fait ça à trois

Pont: BB et RR

BB: Ah putain il caille sa mère grave
RR: T’as vu pour la voiture en fait?
BB: Ça c’est réglé
RR: il faut creuser dans ce pénitencier
BB: Ah te-ma il est là
RR: Ah ouai?
BB: Ouais
RR: ‘tin il a changé, putain

Couplet: Sefyu, Baba et RR

Oh! A selem alikoum
Les frères, ça fait plaisir
RR, Baba, wAllah ça fait plaisir
Bande de chiens, vous mangez quoi?
Putain toi t’as grossi, hein?
A mon avis, comme j’te connais ton compte en banque aussi, hein? (Baba: Mais non, mais non)
Wah! 5 ans ferme RR sans perm’ c’est la sèr-mi
Zahma y’a que l’avocat qui a fait le permis
La tête de ma mère
Là-bas, y’avait sonne-per
A part lire et la prière
Crouille, pour apaiser mes nerfs
Baba, t’as mon berreta?
Baba: Ouais, crouille il est là
Sefyu: Bsateck car à cette heure ci c’est ma sécurité sociale
J’ai appris que dans mon dos
Y’avait pas que des couteaux
J’ai aussi un marmot que m’a planté ma go
RR :Tu veux que j’la fume ?
Sefyu: Nan nan nan! Vas y, cool quoi j’assume
Dans le braquage ou dans le sexe
Faut toujours mettre la cagoule
Dans mon crane ça gargouille
Des remises en question
La famille, le ballon, le charbon, les ballot
C’est balourd
Prendre une douille pour un oui, pour un non
On s’encule comme dans l’porno
Sa m’rend parano’
J’crois que j’ vais tout plaquer les potes
Stopper les car-jacking
J’ai un fils qui a six mois
Nos routes s’arrêtent dans ce parking

Pont: RR, Baba et Sefyu

RR: Qu’est ce qu’tu racontes là?
Sefyu :Comment ça qu’est ce que j’raconte?
RR: T’es malade ou quoi?
Baba: Oh oh tranquille mon frère wesh
RR: T’entends c’qu’il dit
Sur la vie de ma mère, je vais te fumé
Sefyu : Tu vas fumé qui toi? Tu vas fumé qui toi?
Baba: Putain laisse tombé
RR: C’est quoi ton problème, vas-y vien, vas-y vien

Couplet: RR, Sefyu et Baba

RR: Eh eh
Tout est preparé (Sefyu : Et alors?)
Le cuistot m’a concocté (Sefyu : M’en bats les couilles)
Une de ces spécialités
Mannicol mélangées au turbo pressées, mixées, moulées, pesées
Et le tour est jouer
Même si la base, ça sort du 09
Sefyu: Allez, casse toi !
Allez, allez, allez ! j’en ai rien à foutre de ta 09 moi !
RR: Toi j’ veux t’ voir à 16 heures (Sefyu : Comment ça ?)
Le RDV c’est dans le 15e (Sefyu: Eh mais wAllah je vais lui rentrer dedans lui)
Devant la maternelle, en face
Du centre commercial à Grenelle
Sefyu: Vas-y, allez-y tous seuls moi je me casse (Baba: C’est comme ça ?)
J’ai du pain sur la planche (Baba: Ok !)
Je rentre chez moi
Bon débarras

Pont: Baba, Sefyu et RR

RR: T’es OP ? vas-y viens on y va !
Baba: Attends 2 minutes, attends 2 minutes
Que j’appelle Sef’ là
RR: Quoi ? Qu’est ce qu’t’as dit ?
Baba: Attends bouge pas
RR : Mais appelle le même pas ce mec là
Baba: Vas-y arrête de parlé la
RR: Tu vois pas qu’il nous a abandonné
Baba: Ouais, ouais arrête de parler, je vais l’appeler
RR: Appelle le pas

Sefyu: Allo
(RR : Eh qu’es ce que t’es en train de faire là ?
Baba : Bien ou quoi? (RR : qu’es c’que tu l’appelle)
Sefyu: Ouais ouais bien ou quoi? (RR : Vas-y raccroche, raccroche ! Vas-y raccroche putain ! WAllah tu fous la haine)
Baba : Ouais pépère
Sefyu : Ouais (RR: raccroche !)
Baba: T’es chaud ou quoi ?
Sefyu: Je sais pas, je sais pas ! Ta vu Il casse les couilles l’autre là il fait trop le gue-din ! Je vais m’occuper de son cas lui
Baba: Mais calcule le pas ! Tu sais très bien comment il est lui !
Alors ?
Sefyu: Vas-y ok ok j’arrive, j’arrive
Baba: Vas-y a tout de suite alors

RR: Eh c’est l’heure là !
Baba: Et le tosse-ma ?
RR: Il est là, il est là, il est dans le keuss
Et toi ? Les calibres, ils sont chargés ?
Baba: Ouais t’inquiète pas ils sont chargés
RR: Ok c’est parti la famille
Sefyu: Eh Baba , t’es OP ?
Baba: Ouais, je suis OP ?
RR: Et toi, Sef, t’es OP ?
Sefyu : Casse toi de la toi ! Qu’est c’que tu parles avec moi toi ! Serre moi même pas la main
RR: Vas-y rentre chez toi vieux chien !
Sefyu: Vas-y casse toi de la
Vas-y viens on y va !

(bruit de coup de feu)

Outro

Revenons maintenant sur cette fusillade à Paris : tôt ce matin un homme avec une jeune femme ont été blessés par quatre hommes cagoulés et armés de kalaschnikov. Des dizaines d’impacts de balles, les douilles dissimulées sur le trottoir témoignent de la violence de la fusillade

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER