My life

Sefyu

Album Suis

Refrain

Dans les rues du 93 à Aulnay-sous région parisienne
Vis ma vie dans un F3 tu comprendras
C’est souvent pire qu’à New York mais j’la kiff
Ohh Ohh je l’assume, ohh malgré nos lacunes
Y’en a qui réussissent parmi nous
Je regrette rien des trucs bien au trucs chelous

Couplet 1

Oh j’ai débarqué à l’époque de Bruce Lee, corrosif
Les darons sur le disco, les mamas la lessive
La saison des pattes d’eph avant 501 Levis
Les années sincères avant la création du vice
Des bêtes d`arrivages d’immigrés travail massif
Ça retape la France pour des salaires abusifs
1 euro 50 de l’heure , ça fait mal aux gencives
D’quoi payer sa chambre au foyer agressifs
Divisés dès l’arrivée en France, déjà nocifs
Certains ne parlent pas français exploitation intensive
L’absence de parents rend les enfants impulsifs
Ce qui fait des multi-récidivistes en justice

Refrain
Couplet 2

Mon enfance a vécu dans la tendance Scarface
La grande génération qui consommait d’la cess
A l’époque c’est l’équivalent du shit de notre époque
J’veux pas t’raconter d’histoires nos historiens sont morts de drogues
J’ai vu tourner des seringues comme des oinjs
Wesh l’époque le sida connait pas donc pas d’préservatifs
A l’école primaire on écorchait mon blaze ,de “Youssouf”
Retraduit en français sa f’sait “Youssafi”
La maîtresse sans respect des convictions
N’hésitait pas a t’faire bouffer du porc malgré ta religion
Si t’habitais un pavillon t’étais un bouffon
Dans ma tête un beur qui travaille bien c’était un pigeon
Il fallait jouer le méchant ,surtout lorsque ton frère était un grand d’la cité (Si tu m’touches mon grand frère y va t’niquer)
Quand t’était blonde la classe
T’était la bombe de la classe
Pour nous c’était mort elle sortait pas avec les derniers d’la classe

Refrain
Couplet 3

On détestait les costards, ça ma rendu zehefeu
Toujours prêts prêts à mettre des coups de cross pour du Lacoste
On accostait les meufs en survets Lacoste, mariage en Lacoste
Même quand on cherchait du taff c’était pour le dernier Lacoste
Depuis que les interims on mit des codes de couleurs
Les jeunes français de couleur, dealent et braquent dans la douleur
Le collège m’a dit : Toi tu finiras éboueur
Lapsus révélateur la poubelle pour ceux qui viennent d’ailleurs
D’un coté t’avait les beurs qui écoutaient d’la funk
Les noirs c’était le rap, les meufs c’était la new jack!
J’disais souvent les baggys c’est pour les zoulous boys
10 années moins con ou pas j’en mets boy ya foy
J’te raconte ma vie même si tu t’en bats les couilles de ma life
Chez nous ça galère comme “Desperate Housewifes”
Ma life ce passe à Aulnay-sous
Le quartier c’est plus y’a d’soucis plus on est sous

Refrain

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER