Mon année

Seth Gueko

Album Barlou

Couplet 1

MC détend toi du bulbe
T’es mort dans l’film espèce de fils de pub
T’as l’swag à Jacquouille la Fripouille ma couille j’suis l’cousin Hub’
Nique le GUD, blanc ou noir, y a pas d’race modèle
Quoi ? Taffer pour l’État c’est d’l’esclavage moderne
La France me déteste grave car je refuse d’être esclave
Faut quand même avoir des couilles pour se les couper alors respecte les travs
J’connais l’malheur des pauvres, et la douleur des braves
C’est l’heure de faire des lovés, des liasses couleur betterave
Les lois j’les entrave
J’rime comme Desproges, j’rappe sale comme le couloir des caves
Le game j’l’ai en travers d’la gorge
La drogue a fait d’toi une espèce d’épave
Oh my gosh, la pression monte d’une octave, torturé comme au Cambodge
Le rap pue la merde faut qu’j’le dégorge
Pour couper la bite de son amant, faut lui mettre des lames de rasoir dans la chatte
Bra il veut t’lâcher c’est l’hôpital qui s’fout d’la charité
J’dirais même plus c’est Nacho Vidal qui s’fout d’la chatte irritée

Refrain

Car, c’t’année c’est mon année
J’ai qu’une bouche j’pourrais pas toutes les baiser
J’ai qu’deux mains j’pourrais pas tous les gifler
C’t’année c’est mon année, c’t’année c’est mon année
J’répète c’t’année c’est mon année
C’t’année c’est mon année
J’ai qu’deux pieds j’pourrais pas tous les shooter
Qu’deux poumons j’pourrais pas tous les fumer
C’t’année c’est mon année, c’t’année c’est mon année
J’répète c’t’année c’est mon année

Couplet 2

J’kick le beat, j’nique les flics, j’vide mes trips
J’sens qu’mes peines, les mosquées sont gratuites mais vides
Les boîtes sont payantes mais pleines
Enfer ou paradis dans les deux cas, j’ai des potes là-bas
On dit qu’les génies sont feignants, j’ai la flemme de vous dire pourquoi
J’suis à Phuket ce que Sefyu est à Aulnay-sous-Bois
Même les flics droits, on les soudoie
J’ai les mains sales, passe moi l’essuie-doigts
Jure pas sur l’Coran, tu l’as jamais lu
Les gens bien c’est des culs-d’jatte ils courent pas les rues
J’ai du sang sur les chaussures, pompes funèbres
Les bolosses achètent du cauchemar les leur-dea vendent du rêve
J’fais des gosses car, j’focalise sur ma conservation
Bientôt j’dirai plus “suce-moi” mais “délocalise la conversation”

Refrain

Car, c’t’année c’est mon année
J’ai qu’une bouche j’pourrais pas toutes les baiser
J’ai qu’deux mains j’pourrais pas tous les gifler
C’t’année c’est mon année, c’t’année c’est mon année
J’répète c’t’année c’est mon année
C’t’année c’est mon année
J’ai qu’deux pieds j’pourrais pas tous les shooter
Qu’deux poumons j’pourrais pas tous les fumer
C’t’année c’est mon année, c’t’année c’est mon année
J’répète c’t’année c’est mon année

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER