Interlude

Vald

Album NQNTMQMQMB

Couplet unique

J’étais dans l’train quand j’ai aperçu sur l’quai ce putain d’missile
C’était plus qu’un gros boule sur des aiguilles, c’était juste inadmissible
Sa cambrure me faisait plaindre son père sans dec’
C’était bien l’seul mec sur cette Terre à s’retenir de lui prendre les fesses
Ok, j’redescends
“Mademoiselle, euh, mademoiselle, tu sais qu’t’es bonne ?” (nan, j’déconne)
Enfin, j’déconne c’est vulgaire j’ai ramené d’autres belles paroles
“Quand j’regarde tes yeux, j’peux y voir des constellations
Des étoiles filantes vers tes lèvres qui, qui chantent fellation”
Barrons-nous, laisse le taf, préviens ta mère qu’on r’vient chez toi
J’aurais bien voulu t’faire la cour mais j’ai pas d’argent pour l’kebab
Alors debout, j’te glisse des doigts
Tu fermes les yeux chuchote c’est ça
C’est ça, c’est moi qui t’fait mouiller dans ta chambre où tu pleures des fois
Pas d’précision sur sa situation, c’était qu’une avalanche de stimulations
Pas de stipulation, j’suis pas un chien, c’est qu’un jour sur deux, j’en ai marre des simulations
Soudain, soudain, un mec l’appelle : “Allô chérie, t’es avec qui ?”
J’remets un coup pour l’délire et m’arrache pendant qu’elle s’explique
Dieu sait avec qui…

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER