L.D.S

Vald

Album Agartha

Intro

You make me feel so good

Refrain

Lunettes de soleil, même la nuit
J’mets Versace, Rayban, Monoprix
J’cache mes yeux, j’cache leur coloris
Blanche, ecstasy, sur la table c’est Tel-Aviv
Lunettes de soleil, même quand fait noir
Lunettes de soleil dans la baignoire
Pas d’pucelle qui sommeille dans mon peignoir
Lunettes de soleil devant l’vrai moi

Couplet 1

J’suis l’produit d’mon environnement, comme Mac Tyer
J’suis en colère si les juges environnantes n’portent pas d’tailleurs
Assis en tailleur, j’pense aux aïeux, d’ailleurs, faut mailler
J’me suis pas réincarné pour bouillave à Pattaya, Bo-Bomayé
Tu t’es soumis pour grailler, pov’ gougnafier
Heureusement qu’t’es pour la paix, t’es doux comme une couille rasée
J’fais ma ronde comme le renard dans le poulailler
Les tours immondes bloqueront les balles si, un jour, tu veux défourailler
Que l’amour sur les potos
Que la mouille sur les photos, le cœur est noir sous les projo’
Je vois la vie comme un gothique
Tous ces rappeurs anecdotiques
Le viseur est dans mon optique
Aucune maîtrise du low kick

Refrain

Lunettes de soleil, même la nuit
J’mets Versace, Rayban, Monoprix
J’cache mes yeux, j’cache leur coloris
Blanche, ecstasy, sur la table c’est Tel-Aviv
Lunettes de soleil, même quand fait noir
Lunettes de soleil dans la baignoire
Pas d’pucelle qui sommeille dans mon peignoir
Lunettes de soleil devant l’vrai moi

Pont

80 Zetrei, 80 Zetrei, 80 Zetrei
80 Zetrei, 80 Zetrei, 80 Zetrei

Couplet 2

Flaques de pisse, flaques de larmes, flaques de pétrole, fais comme Vald
Vald nie, Vald s’arme, Vald déflore, et ces pétasses
Laissent des flaques sur la toile du siège baquet, saletés d’flics
Laissent des flaques quand ils frappent à la porte
Sullyvan palpe comme à la morgue
Mon poing dans l’cul, comme Panacloc
Tu vas vivre le coma d’abord, pas d’commun accord
Ma, ma commune hardcore a connu la mort
Ma voix dans l’modulateur, ma bite dans coquine à fleur de peau
Mon blaze sur Akinator, tout l’monde est là, genre :
“À qui la faute ?”, c’est qu’y’en a qui le font, et toi qui le ferais
Retourne rager sur c’qu’a acquis le frère avec ton Paki de merde
Loin devant, genre des kilomètres, j’papillonne
J’ai déréglé l’éthylomètre, je sillonne, tu michtonnes ?
J’veux t’dépecer puis te mettre, boire ton sang comme du Lipton
T’es pas contente ? Tu connais l’code : 93

Refrain

Lunettes de soleil, même la nuit
J’mets Versace, Rayban, Monoprix
J’cache mes yeux, j’cache leur coloris
Blanche, ecstasy, sur la table c’est Tel-Aviv
Lunettes de soleil, même quand fait noir
Lunettes de soleil dans la baignoire
Pas d’pucelle qui sommeille dans mon peignoir
Lunettes de soleil devant l’vrai moi

Une erreur dans nos lyrics, proposez-nous une correction :
Participez et envoyez nous un nouveau lyrics :
CONTRIBUER