Goodson sort le freestyle « Négo #1 », disponible sur son compte Instagram. Goodson est un rappeur à la narration crue, disposant d’un flow aux placements justes. Pour son freestyle, le parisien prend la caméra et délivre une prestation enflammée. Filmé avec un fisheye, son morceau alterne phases du rappeur et extraits d’animés et de films. Son freestyle fait saliver et nous donne envie d’en voir plus !

Cinéphile et mélomane, Goodson touche à tout : il rappe, produit et réalise ses clips. Inspiré par des noms tels que Drake, Big Sean et Young Thug, le rappeur se situe entre expérimentations, sampling et compositions. Dans ses morceaux, Goodson explore des thèmes qui lui sont chers comme sa ville, Paris, propice à ses expériences, ses réussites et ses défaites. L’artiste mêle la poésie à la violence, l’égo-trip à des questionnements perpétuels sur les blessures du passé.

Le rappeur parisien apporte du soin à son écriture comme à la réalisation de ses clips. Goodson offre à ses vidéos un décor à la fois coloré et épuré, s’inspirant notamment de la série Pusher. Tel un Quentin Tarantino, il superpose une palette d’images et de références, qu’il découpe et recolle avec une conception propre.

Goodson a commencé le rap au sein du groupe Soprod, puis s’est ensuite lancé en solo. Le rappeur manipule les teintes, les tons et les temps à sa guise, créant un univers propre, qu’il a exposé dans son premier EP Amateur prédateur en 2019.