Découvert sur Skyrock dans le Planète Rap de Georgio, puis remarqué avec un premier single “Nightmare I”, produit par Vladimir Cauchemar (The Shoes, Orelsan, Lomepal, Roméo Elvis, 6ix9ine…), un freestyle validé par Booba lui même sur ses réseaux sociaux, et un deuxième single “Strange Games”, produit par Lennard Vink (Roméo Elvis), James The Prophet sort un peu plus de l’ombre avec sa première mixtape “Summer Archives”, et une série de concerts avec The Pharcyde et Mos Def, à Paris et dans toute la France.

À mi-chemin entre rap old-school et new school, “Summer Archives” constitue un savant mélange de ce qui constitue l’ADN musical de James. Des textes réfléchis et percutants à l’instar des ses idoles ayant donnés au Rap ses lettres de noblesse (Jay- Z, André 3000, Kanye West…) et des instrumentales modernes et éclectiques inspirées des plus grands artistes de sa génération (Kendrick Lamar, J Cole, Bas, Saba, Smino, Burna Boy…). À travers ces dix morceaux, James nous invite à découvrir son univers avec une sensibilité et une maturité rare pour un artiste d’à peine 18 ans et dévoile avec une certaine pudeur l’étendue de son talent d’auteur mais également d’interprète en mêlant avec justesse l’ardeur du rap à la douceur du chant. En plus de sa première mixtape, James se retrouve en featuring avec Von Pourquery dans un nouveau clip, “All The Love”.

Sa mixtape “Summer Archives” est toujours disponible sur toutes les plateformes.